Enfin, si, un petit peu quand même...

Car leurs patrons sont quelques peu ambitieux de part les petits détails et les techniques à maîtriser...

J'ai pour l'instant renoncé à la veste Ninot avec ses enformes de col et ses boutonnières passepoilées...

Le manteau Quart me fait de l'oeil mais je n'ai pas encore sauté le pas...

Je me suis quand même lancé dans la blouse Carme que j'adore mais qui n'avait pas été une de mes meilleures réussites et aussi la Xerea Dress mais en version simplissime...

Cette fois-ci, j'ai choisi un modèle "intermédiaire" avec la robe Alameda...

Tiens une robe!

Et quelle histoire! Parce que je suis plutôt une fille indisciplinée et qui n'en fait qu'à sa tête... Du coup, ça m'a pris un dimanche... zou! Tissu Ok, patron Ok...

J'épingle, je coupe et je commence à assembler le haut... J'obtiens un truc absolument informe... Y autrait-il une malédiction entre ces patrons et moi????

C'est juste que oui! je n'en fais qu'à ma tête et que je ne lis pas les explications... Les coutures étaient COMPRISES dans le patron et j'avais consciencieusement ajouté des marges de couture... Résultat : un truc vraiment informe, impossible à reprendre vu que j'ai déjà tout surjeté...

Finalement, je décide quand même de reprendre, je traficote... je me retrouve avec un truc "pas si pire" mais avec des finitions vraiment horribles... Mais come je suis têtue... j'opte pour la technique spinozienne devenue ma seconde nature depuis cet été et je décide de surpiquer toutes les coutures...

Résultat :

ALAMEDA2

Alameda de Pauline et Alice

Ah bah quand même, surpiquer ton sur ton, c'est quand même pas mon style! Choisissons plutôt un orange bien pétant!

ALAMEDA4ALAMEDA3

Comme les collants!

Au final, je l'aime bien cette Alameda bien pep's! J'apprécie sa forme avec son petit volant de jupe. Hyper confortable!

ALAMEDA1

Tissu du marché au tombé bien lourd et ourlet au biais qui lui fait garder sa forme "empesée".

Petit truc qui cloche : je ne suis pas bien grande et la ceinture tombe un peu bas. Il aurait fallu que je raccourcisse un peu le buste. Mais là, comment dire... vu comment j'avais déjà réussi à rattrapper ma grosse boulette, il était impossible de faire mieux sauf à tout découdre... et finir, à mon avis, par tout jeter!

Bref, après la chemise spinozienne, j'ai donc ma robe spinozienne

et je la garde!

Et j'attaque la robe Cami pour cet été!